Revue de presse 2010

St-Thois OF 2010-12 Opus 29Les musiciens d’Opus 29 applaudis par 60 écoliers à Saint-Thois – Il est 15 h 30, vendredi dernier à l’église paroissiale, et les musiciens du quatuor Opus 29 sont en pleine répétition devant une soixantaine d’écoliers. « Nous allons vous faire les oiseaux, comme on peut les entendre dans le premier mouvement des Quatre saisons de Vivaldi », explique aux bambins Jean-Philippe Brun, le premier violon de cette formation brestoise. Avec ces répétitions publiques d’avant-concert, le second violon Cyril Quémeras, l’altiste Cécile Maudire et la violoncelliste Ruth Boranian, sont en terrain connu. « On a l’habitude, confie avec un sourire la violoncelliste. C’est sympa d’inviter les jeunes. Et, même si leur écoute n’est pas toujours parfaite, je crois au contraire qu’il est important de leur apporter la musique et de multiplier ce genre de manifestation. » « Une entente précieuse » Quatuor à cordes oblige, les musiciens d’Opus 29 ont proposé aux écoliers de larges extraits d’oeuvres des XVIIe et XVIII siècle. « Concerto pour la nuit de Noêl, de Corelli ; passacaille Halvorsen, de Haendel ; ou encore le scherzo d’un quatuor de Beethoven », explique aussi l’interprète, par ailleurs enseignante de violoncelle à l’école de musique de Quimper. Pour les musiciens d’Opus 29, la musique est une passion commune depuis douze ans déjà. « On commence à bien se connaître et on continue à bien se supporter, sourit la violoncelliste. Et cette entente est un bien précieux. Pour moi, insiste-t-elle, l’enseignement de la musique n’est pas suffisant. J’ai aussi besoin du concert pour m’exprimer. » «Portés par la musique » Le soir même, à l’invitation de la municipalité, une cinquantaine de spectateurs sont venus écouter à leur tour le quatuor brestois. « Les gens étaient charmés », raconte après-coup la conseillère Catherine Le Bolloc’h. « Malgré le froid et la nécessité de réaccorder souvent les instruments, les musiciens étaient contents. Pour eux, le partage de la musique vaut plus que ces petits aléas. » « On ne sentait plus le froid. Nous étions portés par la musique », assure à ce sujet, l’altiste Cécile Maudire. Pour les écoliers aussi, la magie des cordes a opéré. « Mélissandre, six ans, est arrivée bien en avance à la porte de l’église, impatiente de trouver une place, confie l’élue, émue aussi d’avoir entendu Louise, 8 ans, déclarer à son papa au sortir du concert : Maintenant, je sais ce que je veux faire quand je serai plus grande. » (Ouest-France, 14/12/2010)

——————

Quatuor Opus 29Le Quatuor Opus 29 en concert à l’église, ce vendredi à Saint-Thois. Le quatuor Opus 29 se produit ce vendredi soir dans l’église paroissiale. Au programme : des oeuvres de Corelli, Dvorak et Beethoven. « Les musiciens d’Opus 29 ont déjà joué à la chapelle Saint-Laurent, en juillet 2009 », rappelle la conseillère Catherine Le Bolloc’h à propos de ce quatuor à cordes brestois, fondé en 1998 par le violoniste Jean-Philippe Brun. « Cet ensemble est composé d’amis réunis autour d’un projet de quatuor dont les interprétations ne subissent aucune influence classique. » Avec le second violon Cyril Quémeras, l’altiste Cécile Maudire et la violoncelliste Ruth Boranian, les quatre musiciens interpréteront le Concerto pour la nuit de Noël, de Corelli ; le Quatuor américain opus 96, de Dvorak, et le Premier quatuor opus 18, de Beethoven. Une occasion pour les mélomanes en herbe de découvrir quelques belles pages de la musique classique, interprétées par des musiciens du cru. « Les artistes ont en effet proposé d’avancer leur répétition générale à 15 h pour pouvoir accueillir les enfants de l’école l’après-midi du concert », prévient la conseillère. Vendredi 10 décembre, à 20 h 30, concert à l’église paroissiale de Quatuor Opus 29. Au programme : des oeuvres de Corelli, Dvorak et Beethoven. Entrée : 10 €, 5 € (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi et retraités), gratuit pour les moins de 12 ans.  (Ouest-France, 10/12/2010)

——————

Opus 29 – Un concert magistral. Vendredi, la municipalité accueillait à l’église, le quatuor brestois Opus 29, connu des Saint-Thoisiens pour s’être déjà produit à la chapelle Saint-Laurent. Jean-Philippe Brun, premier violon, Cyrille Quémeras, second violon. Cécile Maudire, alto et Ruth Boranian, violoncelle, ont proposé d’avancer leur répétition à 15h pour pouvoir jouer devant les enfants de l’école: une séance qui avait été préparée en classe, en compagnie de Mathilde Deloffre, référente musique à la communauté de communes. Jean-Philippe Brun a saisi l’occasion pour ponctuer la séance d’explications sur les différents instruments et compositeurs.

En soirée, le concert accueillait une cinquantaine de personnes, qui ont pu apprécier le « Concerto pour la nuit de Noël » de Corelli, le «Quatuor américain opus 96» de Dvorak et le «Premier quatuor opus 18» de Beethoven. L’interprétation était excellente et l’acoustique très bonne, sous les voûtes en bois. Le public était ravi, agréablement surpris par la qualité de la représentation. Même le froid s’est finalement fait oublier, de l’aveu des musiciens comme des spectateurs. Seuls les instruments ont dû être souvent réaccorder, des contretemps qui ont rendu la prestation encore plus vivante, plongeant l’auditoire dans la réalité de l’interprétation. Bref, une superbe soirée. (Le Télégramme, 14/12/2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.